Vidéo

2017 Agir ensemble

Handicap et service civique : portrait de Frédéric

Handicap. Tous en selle sur la voie verte de Bacquepuis à Evreux

« C’est une blague ?! » (Sensibilisation APF)


Pour sa campagne de sensibilisation, l’Association des Paralysés de France du Gard aborde dans cette seconde vidéo un sujet d’actualité : l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap. Cette vidéo est composée de 3 situations tournées dans des lieux publics et inspirées de faits réels vécus et subis par des citoyens en situation de handicap. Nous vous remercions de partager cette vidéo afin de sensibiliser un maximum de personnes.

Remise du prix

Vidéo d’Eric


Diaporama : Mes Voyages à l’étranger Eric

Mieux faire comprendre l’Abbaye d’Hambye aux visiteurs handicapés (Vidéo de tevi.tv)

Petite vidéo du tournage


vidéo tournée par Robert samedi le caméraman de France 2 était sur un vélo pousseur piloté par Robert, un petit avant goût du reportage du 2 juillet

Site de rencontre

L’Association des Paralysés de France du Gard a décidé de mettre en place un projet de plusieurs vidéos ayant pour but de sensibiliser un maximum de personnes à la question du handicap. Elles sont réalisées avec les moyens du bord par nos volontaires en service civique qui laissent libre cours à leur esprit créatif.

Dans cette première vidéo, Victoria a choisi daborder la question des relations amoureuses pour les personnes en situation de handicap, et plus particulièrement sur les sites de rencontre.

A partager avec d’autres….

VIDEO. Accessibilité : dix ans après une loi contraignante, peu de bâtiments publics sont aux normes (JT de 20h de France 2 du 29/04/2016)

Malgré une loi contraignante sur le sujet, l’accessibilité des personnes en fauteuil pose des questions.

Lien de la vidéo :

http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/travail-et-handicap/accessibilite-peu-de-batiments-publics-sont-aux-normes_1428467.html

Nous sommes encore loin du compte. L’accessibilité des personnes handicapées n’est pas complète, dix ans après la loi qui demandait aux établissements recevant du public de se mettre aux normes. Pentes trop raides ou rues pavées, au quotidien, la vie en fauteuil reste un parcours du combattant. La loi de 2005 avait prévu que les lieux et les transports publics devaient être accessibles aux personnes handicapées l’an dernier. Or, des délais de trois à neuf ans ont été accordés. Résultats : seuls 30% des bâtiments sont accessibles, même si 40% ont entamé des travaux d’aménagement.

Des avancées plus rapides

France 2 a suivi le quotidien d’Alain Amselem, retraité de l’hôpital public, et handicapé depuis sa naissance. Dans son quartier, entre le restaurant et le laboratoire médical inaccessible, Alain Amselem a du mal à se sentir chez lui. Aujourd’hui, les personnes à mobilité réduite n’ont qu’un souhait : que l’accessibilité avance plus vite.