Ressources

Une comédie pour les handicapés (La Manche Libre du 27/02/2016)

LML 160227

Vente de chocolat pour la saint Valentin

affiche chocolats DD

Récupération de Radiographie

Affiche A4

La manche libre du 07/11/2015

Manche Libre

Le HandiDon des Paralysés de France (La Manche Libre du 07/11/2015)

Article ML Handidon

Main basse du gouvernement sur les ressources des personnes en situation de handicap : Stop à l’indécence !

sJXAyJqDVmFLmuK-800x450-noPad

Et pourtant, aujourd’hui, suite à une décision du gouvernement, plus de 200 000 personnes en situation de handicap vivant dans cette précarité risquent de perdre de 105 à 179 euros par mois !

Pour une poignée d’euros issus des intérêts sur livret (maximum 205 euros par an), le gouvernement est-il prêt à sacrifier des centaines de milliers de personnes en situation de handicap parmi les plus vulnérables ?

Deux mesures prévues au projet de loi de finances (PLF) pour 2016, si elles sont votées, vont venir aggraver considérablement les conditions de vie déjà précaires de plusieurs centaines de milliers de citoyens en situation de handicap.

La première mesure impactera directement la possibilité pour les bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (AAH) de se voir octroyer des compléments de ressources pourtant indispensables à leurs besoins essentiels.
Le gouvernement a en effet inscrit la prise en compte des intérêts des livrets non soumis à l’imposition (livret A, livrets d’épargne populaire, livret jeune, PEL, CEL…) dans le calcul des ressources des bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (AAH).
Un nouveau mode de calcul dont le résultat sera, pour ces personnes, l’exclusion de droits connexes : complément de ressources et majoration pour la vie autonome.*

Pour résumer : pour 205 euros par an maximum tirés des intérêts de leurs livrets, les personnes vont perdre entre 1 257 euros et 2 151 euros par an, sommes indispensables à leur « survie » alors que leur allocation est déjà inférieure au seuil de pauvreté !
Une mesure totalement inacceptable et indécente qui s’attaque aux ressources des plus démunis.

Deuxième mesure dangereuse prévue par le PLF : l’intégration du patrimoine et du critère de loyer excessif dans les critères d’éligibilité de l’aide personnalisée au logement (APL).
Une mesure d’économie déshumanisée prise sans mesurer l’impact sur les populations fragilisées, telles que de nombreuses personnes en situation de handicap, bénéficiaires d’une AAH, d’une petite pension d’invalidité ou du RSA.
La baisse ou le retrait de l’APL ajouterait une énième diminution du pouvoir d’achat, au risque de faire basculer ces personnes dans une précarité plus grande.

Ensemble, disons « Stop à l’indécence ! »
Aidez-nous à demander au gouvernement la suppression de ces mesures qui mettent en péril des centaines de milliers de personnes en situation de handicap et à travers elles notre modèle social, en signant cette pétition !

*L’AAH = 807€
Seuil de pauvreté évalué par l’Insee = 987€.
Le complément de ressources = 179,31 € par mois (a pour objectif de compenser l’absence durable de revenus d’activité des personnes handicapées dans l’incapacité de travailler)
La majoration pour la vie autonome (MVA) = 104,77 € par mois (permet aux personnes en situation de handicap vivant dans un logement de faire face aux dépenses que cela implique)

 Le lien : https://www.change.org/p/%C3%A9conomies-sur-le-dos-des-personnes-handicap%C3%A9es-stop-%C3%A0-l-ind%C3%A9cence?recruiter=86989121&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

Sur le marché du 31 octobre 2015

11249094_10153674064733879_933805466716596991_n

Le handidon pour aider jeunes et adultes handicapés (La presse de la Manche du 31/10/2015)

12196020_484266578410800_647526108538059425_n

L’Association des Paralysés de France de la Manche recherche des BÉNÉVOLES

PAQUETS CADEAUX

affiche bénévoles

Journée internationale des personnes handicapées : L’APF lance une campagne d’appel au don sur la précarité : isolement.apf.asso.fr

header-1.jpg

L’Association des paralysés de France (APF) lance ce mercredi 3 décembre, à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, sa nouvelle campagne de collecte web. En cette fin d’année, l’APF souhaite rappeler qu’un million de personnes en situation de handicap vivent grâce à l’Allocation adulte handicapé (AAH) soit avec 800€ par mois maximum. Ces personnes vivent largement sous le seuil de pauvreté et font difficilement face aux nombreux frais quotidiens : augmentation du coût de la vie, déremboursement de certains médicaments, restes à charges importants pour les frais de santé, hausse du coût des mutuelles, etc. Ainsi, elles sont contraintes de faire des choix : se loger, se soigner ou se déplacer.

C’est pourquoi, l’APF lance une campagne Internet d’appel à la générosité du public sur isolement.apf.asso.fr afin d’aider les personnes en luttant contre l’exclusion et l’isolement des enfants et adultes en situation de handicap dans toute la France.

  • Un million de personnes en situation de handicap sous le seuil de pauvreté

Pour de nombreuses personnes, le handicap engendre une situation de grande pauvreté. En effet, les personnes ne pouvant pas ou plus travailler en raison de leur handicap ou d’une maladie invalidante bénéficient de l’AAH, de pensions d’invalidité ou de rentes ne leur permettant pas de vivre dignement. Trop souvent, elles doivent faire des choix pour pouvoir boucler leur fin de mois.

Ainsi, de nombreuses personnes doivent choisir entre se loger (difficultés pour trouver un logement adapté et coût important travaux d’aménagement du domicile), se soigner (déremboursement de certains médicaments, hausse du coût des mutuelles, franchises médicales, etc.) ou se déplacer (restes à charges très importants sur les fauteuils roulants, voitures adaptées onéreuses, etc.).

La conséquence de ces choix, c’est bien souvent l’exclusion des personnes en situation de handicap, de toute forme de vie sociale ; 20% d’entre elles souffrent d’isolement.

 

  •  Votre don, c’est notre force !

Pour lutter contre l’exclusion et briser l’isolement de ces personnes, l’APF fait appel à la générosité du public afin de mener des actions de proximité en faveur des enfants et adultes en situation de handicap dans toute la France : ateliers, groupes de parole, sorties, accompagnement vers l’emploi, aide juridique, lutte contre les discriminations.

Accueillir, accompagner, représenter les personnes en situation de handicap et leur famille sont les missions essentielles de l’APF.

 

L’association est membre du Comité de la Charte, organisme français de contrôle sur la transparence et l’utilisation des fonds des associations et fondations.

66% du montant des dons faits à l’APF sont déductibles de l’impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % du revenu imposable).

 

Source : http://presse.blogs.apf.asso.fr/archive/2014/12/03/journee-internationale-des-personnes-handicapees