Pauvreté des personnes handicapées: une association interpelle les députés (Libération du 28 mars 2018)

Par AFP — 
Des personnes à mobilité réduite dans des chaises roulantes manifestent près l'Assemblée nationale à Paris le 6 juillet 2015 pour réclamer plus d'accessibilité
Des personnes à mobilité réduite dans des chaises roulantes manifestent près l’Assemblée nationale à Paris le 6 juillet 2015 pour réclamer plus d’accessibilité Photo Kenzo TRIBOUILLARD. AFP

«Réveille ton député»: l’Association des paralysés de France (APF) organise jusqu’à jeudi une campagne visant à alerter les parlementaires sur la pauvreté dans laquelle vivent un grand nombre de personnes handicapées.

Répercutée sur les réseaux sociaux sous le mot-dièse #RéveilleTonDéputé, cette mobilisation vise à sensibiliser les députés aux difficultés quotidiennes des personnes handicapées, aggravées selon l’APF par certaines mesures décidées par le gouvernement.

Les adhérents de l’association organisent depuis le début de la semaine des rassemblements devant des permanences de députés dans plusieurs villes de France, distribuent des tracts aux passants ou organisent des conférences de presse.

«Loin de progresser, les ressources des personnes en situation de handicap ont été dégradées ces derniers mois pour nombre d’entre elles», regrette l’APF.

La hausse de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) est «insuffisante», «ne concerne pas l’ensemble des bénéficiaires» et n’interviendra que progressivement en novembre 2018 et novembre 2019, signale-t-elle. Certains pensionnés d’invalidité sont impactés par la hausse de CSG, et ceux qui sont en emploi doivent perdre la prime d’activité à partir de juin.

L’APF demande l’annulation des mesures pénalisantes liées à l’AAH (fusion des deux compléments de ressources) et aux pensions d’invalidité. Elle souhaite aussi la suppression de la prise en compte des revenus du conjoint dans le calcul de l’AAH.

Elle demande «l’ouverture d’un chantier de lutte spécifique contre la pauvreté des personnes handicapées» et appelle à la création d’un «revenu individuel d’existence», afin que plus aucune personne en situation de handicap ne vive sous le seuil de pauvreté de 1.015 euros par mois.

Selon l’association, la moitié des personnes handicapées ont un niveau de vie inférieur à 1.540 euros par mois.

#VoixAuChapitre : Badia « Avec l’AAH, je n’ai pas pu faire avec mes enfants ce dont j’avais envie. »

Députés

L’APF en campagne pour les ressources des personnes handicapées

L’APF organise une campagne de mobilisation du 26 au 31 mars pour alerter les parlementaires sur la pauvreté des personnes en situation de handicap. Pour l’association, la revalorisation annoncée de l’AAH n’est pas une réponse suffisante.

Le handicap continue trop souvent à condamner à la pauvreté. Selon les dernières données disponibles, les allocataires de l’AAH étaient, proportionnellement, deux fois plus nombreux à vivre sous le seuil de pauvreté que l’ensemble de la population de France métropolitaine. Inacceptable pour l’APF.

Cette association organise une campagne de mobilisation, du 26 au 31 mars, avec des opérations coup de poing, l’interpellation des parlementaires, … Nom de code : “l’APF réveille la majorité”. À croire qu’elle s’est endormie… « Les principales préoccupations des personnes en situation de handicap ne sont pas à l’agenda du gouvernement, qu’il s’agisse de l’accessibilité, de la compensation et bien sûr des ressources », souligne Alain Rochon, le président de l’APF.

L’AHH reste sous le seuil de pauvreté

Et l’augmentation de l’allocation adulte handicapé (AAH) ? Ce minima social, perçu par plus d’un million de personnes (1 079 000), va augmenter de 90 € d’ici fin 2019. Son montant va passer à 860 € d’ici novembre 2018, puis à 900 €, un an plus tard. Une progression de 11%. Non négligeable. 

Mais pour l’APF, cette revalorisation est insuffisante puisque le montant de l’AAH restera inférieur au seuil de pauvreté (1 015 € par mois pour une personne seule).

Une revalorisation, deux reculs

De plus, cette hausse s’accompagne d’un gel du plafond de ressources pour les couples. Selon les chiffres du gouvernement, 7,5 % des allocataires en couple ne bénéficieront donc pas de la revalorisation de l’AAH. Et 30 % n’en profiteront que partiellement.

Par ailleurs, le gouvernement prévoit la fusion, le 1er janvier 2019, des deux compléments d’AAH. Le complément de ressources de 179,31 €/mois disparaîtra. Toutefois, ceux qui le perçoivent aujourd’hui devraient continuer à y avoir droit, au moins jusqu’à l’échéance de leurs droits. Seule subsistera la majoration pour la vie autonome (104,77 €/mois).

Les pensionnés d’invalidité oubliés 

L’APF s’indigne également que le million de titulaires d’une pension d’invalidité (1 085 000) soient particulièrement malmenés. Alors que le montant moyen de cette pension s’élève à 650 €, elle n’a été revalorisée que de 1 % en quatre ans.

De plus, à partir de juin, les pensionnés en emploi n’auront plus le droit de bénéficier d’une prime d’activité. Prime versée à tous les travailleurs percevant de faibles ressources. Les titulaires d’une rente d’invalidité ou accident du travail en sont également exclus.

Enfin, certains pensionnés ont été impactés par la hausse d’1,7 point de la CSG, le 1er janvier 2018. Le taux normal sur les pensions, applicable aux contribuables dont le revenu fiscal de référence est supérieur à 1 200 € par mois, est en effet passé de 6,6 à 8,3 %. Le montant net de leur pension a donc diminué.

Réformés l’AHH pour les couples

L’APF demande l’annulation des mesures aboutissant à priver de prime d’activité les pensionnés d’invalidité en emploi. Elle veut aussi voir supprimées les mesures défavorables aux allocataires de l’AAH. Sans oublier la fin de la prise en compte des revenus du conjoint pour le calcul de l’AAH. Elle appelle à la création d’un revenu d’existence au moins égal au seuil de pauvreté, déconnecté des ressources du conjoint. Un programme riche d’espoirs. Franck Seuret

#VoixAuChapitre : David « Avec l’AAH on survit à peine »

ANGIE EN FAUTEUIL ROULANT !! VLOG ANGIE MAMAN 2.0


Aujourd’hui, j’ai décidé de passer une journée dans un fauteuil roulant pour nous sensibiliser au handicap moteur. La journée risque d’être plus longue que prévu !

Les foulées de l’EM

28782835_1630266583729171_5451972800454075943_n

Vous aimez courir et vous souhaitez participer au financement d’un voyage au profit de personnes en situation de handicap ?
Participez à la course « Les Foulées de l’EM » le 7 avril !
Inscriptions https://emnormandie.wixsite.com/fouleesem

Cherbourg, place forte du hockey-luge ( La Presse de la Manche du 3 mars 2018)

28575720_2003985896592602_7073399167543934976_n