Article du magazine Famille de la Manche (Eté 2018 numéro 264)

UDAF Magazine été 2018

Une nouvelle campagne d’alerte et de sensibilisation (Presse de la Manche du 30/09/2018)

Cherbourg-Octeville. Association des paralysés de France

L‘AS­SO­CIA­TION des pa­ra­ly­sés de France (APF) a lancé une nou­velle série d’ac­tions au plan na­tio­nal, de­puis ce mer­credi 26 sep­tembre. L’ob­jec­tif est d’aler­ter les pou­voirs pu­blics, et plus gé­né­ra­le­ment l’en­semble des ci­toyens, sur l’in­ac­ces­si­bi­lité des lieux pu­blics (com­merces, or­ga­nismes…) pour les per­sonnes at­teintes d’un han­di­cap.

Une date sym­bo­lique

« Nous n’avons pas choisi cette date au ha­sard. La loi sur l’ac­ces­si­bi­lité a été créée en 2005. Elle don­nait 10 ans pour rendre tous les lieux ac­cueillant du pu­blic ac­ces­sibles », sou­ligne Jus­tine An­que­til, re­pré­sen­tante dé­par­te­men­tale sup­pléante de l’APF.

Seule­ment voilà, après cette échéance de 10 ans, les pou­voirs pu­blics se sont aper­çus que beau­coup de lieux pu­blics n’étaient tou­jours pas ac­ces­sibles. Ils ont alors créé l’Ad’ap, il y a 3 ans (un 26 sep­tembre), obli­geant à rendre ac­ces­sible les lo­caux ac­cueillant du pu­blic pour 2018.

« Pour ache­ter une ba­guette de pain en fau­teuil, il est dif­fi­cile de trou­ver une bou­lan­ge­rie ac­ces­sible. Et le di­manche, c’est en­core plus com­pli­qué ! », constate Au­ré­lie Pa­pillon, adhé­rente de l’APF. Ce qui oblige sou­vent les per­sonnes à mo­bi­lité ré­duite à faire de longues dis­tances très épui­santes.

Concer­nant les ad­mi­nis­tra­tions pu­bliques, la Sé­cu­rité so­ciale est dif­fi­ci­le­ment ac­ces­sible. « Cela fait 20 ans que l’on de­mande au ser­vice han­di­cap de la Ville d’être ac­ces­sible. On nous écoute, mais rien est fait… », ajoute Yvonne Cho­pin, conseillère dé­par­te­men­tale de l’APF. Les trans­ports en com­mun et la place de-Gaulle à Cher­bourg sont aussi visés.

Fa­ce­book et pho­tos

De­puis mer­credi matin, l’APF a donc ou­vert une page Fa­ce­book « La Nor­man­die en marcheS, la Nor­man­die sans marcheS ». Une dy­na­mique qui in­vite tous les ci­toyens à faire bou­ger les lignes. Cha­cun est donc in­vité à prendre des pho­tos des lieux ac­ces­sibles et non ac­ces­sibles. Cette mise en lu­mière per­met­tra de poin­ter les in­co­hé­rences et de sen­si­bi­li­ser sur ce fléau qui de­vrait être ré­solu de­puis long­temps.

L’ob­jec­tif est de par­ta­ger la page Fa­ce­book mas­si­ve­ment. Et pour ceux qui n’ont pas Fa­ce­book, il est pos­sible d’en­voyer un mail ou un cour­rier. L’opé­ra­tion se fait sur plu­sieurs se­maines. La dé­lé­ga­tion adres­sera en­suite un cour­rier d’in­for­ma­tion sur leurs obli­ga­tions en termes d’ac­ces­si­bi­lité à chaque pro­prié­taire et ex­ploi­tant des lieux in­ac­ces­sibles qui au­ront été si­gna­lés.

Contact : l’APF au 02 33 87 23 30 ou sur la page Fa­ce­book « La Nor­man­die en marcheS, la Nor­man­die sans marcheS » ou sur cd.​50@​apf.​asso.​fr.​

Vous vous ren­dez compte que le ser­vice han­di­cap de la Ville de Cher­bourg n’est pas ac­ces­sible aux per­sonnes han­di­ca­pées !

bé­né­vole adhé­rent de l’APF

Les adhérents de l'APF lancent un cri d'alarme pour rendre les lieux publics plus accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Les adhé­rents de l’APF lancent un cri d’alarme pour rendre les lieux pu­blics plus ac­ces­sibles aux per­sonnes à mo­bi­lité ré­duite.

34618107_1711749552234678_1837222945773060096_n

Des HLM au littoral, la Manche aussi concernée (La presse de la Manche du 05/06/2018)

PDM050618

Les jeudis du handicap (La manche Libre du 12/05/2018)

ML 120518

32084218_10209165697420053_8904302683121254400_n

Ganville, une ville peu accessible ( La Manche Libre du 05/05/2018)

LML 280418 3 LML 280418 4 LML 280418 5 ML050518

Soirée karaoké du vendredi 4 mai 2018

Projet de loi logement (ELAN) : Les associations demandent le retrait de l’article 18 de la loi Elan

Le jeudi 3 mai 2018

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’article 18 du projet de loi ELAN prévoit de passer de 100 % de logements accessibles à 90 % de logements évolutifs, avec un quota de 10 % de logements accessibles seulement.

Depuis des mois, après des heures de discussions au sein du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH), après plusieurs rencontres avec le Ministère de la Cohésion des territoires, et, enfin, à l’issue d’une ultime rencontre des Administrations avec des représentants du CNCPH et certaines associations – excluant de fait l’ensemble des acteurs engagés sur ces sujets depuis des dizaines d’années – le gouvernement n’a jamais pu définir de manière satisfaisante la notion de logement évolutif.

Par conséquent, les associations1 prennent acte de l’impossibilité pour le gouvernement de prendre en considération les attentes des citoyens âgés ou en situation de handicap en matière d’offre et de conception de logements.

Alors que la population française vieillit, que la Secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées, Sophie Cluzel, impulse une politique de transformation de l’offre médico-sociale, que la Ministre Agnès Buzyn souhaite atteindre un taux de 66% d’hospitalisation ambulatoire d’ici 2020, que le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères explore des pistes vers un modèle français de la ville intelligente et inclusive, le gouvernement impose, au travers de l’article 18 du projet de loi ELAN, des mesures incohérentes avec ces différentes politiques publiques, discriminatoires et très éloignées des aspirations d’une très large majorité de citoyens désirant vivre chez eux et dans la cité.

Aujourd’hui, sur 100 logements construits, 40 sont accessibles. Demain, avec la loi ELAN, sur 100 logements construits, seulement 4 seront accessibles…

Les associations dénoncent cette situation et demandent le retrait de l’article 18 du projet de loi ELAN.

Contacts presse :

APF France handicap : Evelyne Weymann : evelyne.weymann@apf.asso.fr01 40 78 56 59 – 06 89 74 97 37

APAJH : Nolwenn Jamont : n.jamont@apajh.asso.fr – 06 74 92 38 98

Fnath : Arnaud de Broca : arnaud.debroca@fnath.com – 06 20 51 04 83

Unapei : Anne-Charlotte Chéron : a-c.cheron@unapei.org – 01 44 85 50 83 – 06 37 36 21 48

1 APAJH, APF France handicap, CFPSAA, FAS, Fédération nationale des associations de retraités, Fehap, FFAIMC, Fnath, GIHP, Unafam, Unapei, Uniopss

Journée des accessibilités

31670911_2122418837989855_6710123046872547328_n

Le 30 avril, nous étions présents dans le hall des pas perdus de hopital Pasteur, toute la journée. Stand délégation + SAVS